Association de défense des propriétaires situés en zone de protection de la nappe phréatique de Saffré

Notre Actualité

SAFFRE ZONE ROUGE

2018

 

Mai 2018

 

ASSEMBLEE GENERALE

LE MERCREDI 23 MAI A 19H30

SALLE VERTE COUR DU SEQUOIA.

 

 

Février 2018

 

Réunion d’échange avec l’équipe municipale.

 

Nous avions demandé une entrevue à Madame le maire en novembre 2017.

En février une réunion a été organisée à la mairie en présence de 3 représentants du syndicat d’eau.

Nous avons évoqué les résultats des expertises et les causes avancées par l’expert.

Il est désormais indéniable que les pompages ont une incidence certaine sur l’état du sous-sol et donc sur les dégradation de nos maisons.

Le syndicat d’eau fait remarquer que dans de nombreux rapports d’expertise ce sont des problèmes de structure des bâtiments qui expliquent les dégâts observés.

 

Madame la maire s’étonne, tout comme nous, du nombre important de bâtiments touchés par des problèmes de structure dans un périmètre aussi restreint.

 

 

 

2017

 

Novembre 2017

 

Le Député Yves Daniel, celui-ci nous confirme l’accord du sous-préfet pour nous recevoir. Nous attendons une date.

 

 

Octobre 2017

 

Résultat des expertises complémentaires réalisées en Juin Juillet.

 

Pour 2 des 6 dossiers dont nous avons eu connaissance l’expert écrit : » Comme on a affaire à deux bâtiments anciens pour lesquels aucun travaux récents ne nous ont été signalés et que les désordres sont récents, la seule explication possible est une altération des calcaires aggravée par les pompages du SIAEP.  «

Pour d’autres dossiers il évoque un lien avec les battements de la nappe  (montée et descente du niveau) ou la baisse de niveau de la nappe (perte de pression hydrostatique) en relation avec l’exploitation de la nappe.

Pour nous tous ces nouveaux éléments d’information confirment que l’exploitation de la nappe avec les volumes jusqu’ici prélevés a aggravé, au fil des années, l’état du sous-sol. Dès lors le doute n’est plus permis quant à l’influence des pompages sur la lente dégradation observée sur nos maisons depuis une quinzaine d’années maintenant.

 

Nous avons écrit au syndicat d’eau afin de réaffirmer nos demandes et attentes :

 

La Réduction des pompages au niveau d’avant 1992 soit 250 m3/h

La mise en place d’une surveillance accrue du niveau de la nappe et la mise en œuvre d’un nouveau piézomètre de référence.

Une exploitation raisonnée de la nappe par la mise en place d’un niveau bas à ne pas dépasser en début de basse-eaux (dès l’assèchement des cours d’eau) et limiter ainsi les effets du pompage sur le sous-sol.

La prise en compte de tous les nouveaux éléments dans le dossier d’étude d’incidence du futur dossier d’enquête d’utilité publique.

La Mise en place d’un fond de garantie permanent pour financer :

La Prise en charge systématique des dégâts existants et à venir sur les bâtiments et les terrains situés sur l’ensemble de la zone de protection de la nappe phréatique (études, identification, confortement, réparations)

La fourniture d’un constat d’absence de dégâts (constat d’huissier ou/et expertise)  sur un bien mis en vente.

La Prise en compte de la perte de valeur des biens du fait de l’impact des pompages sur la dégradation du sous-sol.

 

Juin—Juillet 2017

 

Début des expertises complémentaires pour les 10 dossiers retenus par l’expert du tribunal administratif.

 

Les nouvelles investigations ont débuté en fin juin . Le but est d’identifier les causes des dégâts observés sur 10 dossiers.

9 de ces dossiers concernent des biens situés dans le bourg.

7 dossiers concernent des adhérents de l’association.

 

Les résultats seront connus en Octobre novembre.

 

Mai2017

 

Notre Assemblée Générale est programmée

le mardi 09 mai à 20 h Salle verte (cour du séquoia)

Venez nombreux!

 

 

Avril 2017

 

Première réunion organisée par le SIAEP dans le cadre de l’élaboration du nouveau dossier d’enquête publique

Le 05 avril le SIAEP de Nort sur Erdre organisait la première réunion d’élaboration du dossier d’enquête d’utilité publique .

34 adhérents avaient répondu présents.  En fait il s’agissait d’une présentation des deux grands dossiers

· Dossier agricole géré par la chambre d’agriculture avec pour but d’évaluer les indemnisations

· Dossier d’impact géré par Calligé avec pour but d’autoriser les prélèvements d’eau.

Malgré nos demandes récurrentes depuis plusieurs mois, Il n’était pas prévu par le SIAEP de consultation des habitants sur la partie dossier d’impact comme c’est le cas pour les agriculteurs.

Nous avons donc redemandé à être véritablement associés  à l’élaboration du dossier. Madame Poulin a appuyé cette demande.

Nous attendons de la part du SIAEP une confirmation de notre participation…?

 

Février 2017

 

Un effondrement d’une ampleur jamais observée à Saffré

(environ 15 m sur 10) 

est survenu le long du ruisseau du pas-sicard sur la route des petits frênes.

Cet effondrement est apparu juste après un épisode pluvieux important de fin janvier.

Compte-tenu du contexte de déficit pluviométrique, cet effondrement est typique de ce que décrit l’expert hydrogéologue de Calligé dans son rapport de 2014 à savoir que, dans un contexte de nappe basse, lors d’une recharge brutale à l’occasion d’épisodes pluvieux importants, la surpression engendrée par la remontée des eaux dans la nappe déstructure les parties supérieures (toit) des zones calcaires et provoque des effondrements des parties déjà fragilisées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons immédiatement écrit au préfet et à la mairie pour leur faire part de notre inquiétude sur une possible extension de ce phénomène aux autres zones d’effondrement (le bourg, les ormes etc..) et leur demander de prendre les mesures nécessaires à la préservation des biens et des personnes.

Pas de réponse de la préfecture .

La mairie nous a précisé que les experts avaient été prévenus et que les mesures de sécurité avaient été prises. Pour eux il n’y a pas de risque pour que le phénomène s’étende aux autres zones d’effondrement.

L’avenir le dira...

 

Janvier 2017

Les vœux du président

 

A l’occasion de cette nouvelle année le conseil d'administration de l'association et moi-même vous souhaitons, ainsi qu’à ceux qui vous sont chers, santé, bonheur et réussite personnelle et professionnelle.

 

Pour notre association souhaitons également de la réussite dans les projets et la reconnaissance de nos préjudices.

 

2017 sera une année importante car nous avons l’opportunité d’agir et d’influencer la rédaction du dossier d’enquête afin que nos préjudices soient enfin reconnus.

Nous sommes dans une démarche de dialogue avec le syndicat d’eau mais nous devons malgré tout maintenir la pression.

Ce ne sera pas chose facile mais nous restons mobilisés afin d’obtenir justice.

Souhaitons que cette nouvelle année, voit avancer significativement la reconnaissance de notre préjudice.

 

 

Consultez LA SUITE DANS L’HISTORIQUE

Les choses ne s’arrangent toujours pas pour le bâtiment de la poste

Nombre de visites

L’Association Saffré Zone Rouge

Son but : défendre les intérêts de TOUS LES PROPRIETAIRES situés dans les périmètres de protection de la nappe phréatique de Saffré instaurés en Juin 2011

Consultez Les cartes des zones à risque d’effondrement (source Calligé janvier 2014)

 

AUGRAIN-ORMES-PERRIERES

LE BOURG      

GAGNERIE      

LA CHENAIE

LA RINAIS      

LES ORMES LAPECOTAIE

En Rouge zone à risque fort

En bleu zone à risque faible

En vert zone à risque nul

En blanc zone d’incertitude

Crédits - Contact